Outil de suppression de contenu de Google

Written by Franck Müller

novembre 5, 2021

Google a annoncé qu’il mettait en place un mécanisme d’outil de suppression de contenu qui permettra aux internautes de demander la suppression de liens ou de pages qui ne sont plus pertinents et qui pourraient être préjudiciables.

L’outil de suppression de contenu de Google est désormais disponible dans Search Console et suivra un processus strict de demande de suppression de liens vers des documents du passé potentiellement préjudiciables ou embarrassants, dans le cadre de ce que les militants appellent « le droit à l’oubli ».

Cette décision fait suite à un arrêt de la Cour européenne de justice indiquant clairement que les moteurs de recherche doivent tenir compte des personnes qui demandent que les informations les concernant soient supprimées d’Internet. En plus de créer un énorme travail bureaucratique pour Google, cette décision a également été présentée comme une menace pour la liberté d’expression. Comme cette décision ne serait pas confirmée aux États-Unis en raison du premier amendement garantissant la liberté d’expression, Google ne supprimera que les liens des versions locales de son moteur de recherche, ce qui signifie que les informations seront toujours disponibles pour les personnes utilisant Google.com.

Google aura proposé un système dans lequel les personnes pourront demander la suppression des liens. Ils devront fournir des preuves de leur identité, identifier les liens qui doivent être supprimés et expliquer pourquoi. Google devra trouver le juste milieu entre la garantie qu’il ne supprime pas des liens d’intérêt public et le respect du droit à la vie privée des individus, conformément à l’article 3 de la loi sur les droits de l’homme.

À cette fin, la Commission tiendra compte des condamnations pénales, des escroqueries financières, des fraudes, des fautes professionnelles, etc., afin de garantir que les informations que le public a le droit de connaître restent accessibles. Ces décisions seront supervisées par une commission comprenant le fondateur de Wikipédia, Jimmy Wales, et Frank La Rue, un représentant des Nations unies spécialisé dans la liberté d’expression.

Les défenseurs de la vie privée saluent cette décision comme une victoire pour tous ceux qui ne souhaitent pas que l’histoire de leur vie soit accessible à tous ceux qui disposent d’une connexion Internet, mais certains critiques s’interrogent sur la puissance logistique qu’exigerait ce type de réglementation, plus de 500 millions de résidents du continent pouvant demander la suppression d’informations.

Google n’a pas précisé le temps nécessaire à la suppression des liens, ni même s’ils seront supprimés, mais cette mesure sera considérée comme une étape importante dans la réglementation du pouvoir accordé aux grandes entreprises de l’internet comme Google.

Related Articles

L’importance de la création de liens pour le référencement en 2022

Ce guide devrait persuader les non-croyants du link building de son efficacité dans une stratégie de référencement. Lors de l'examen des stratégies de référencement, nous remarquons que le link building est souvent considéré comme un " dernier recours " ou n'est...

Guide pour débutants sur les enchères PPC

Après deux mois d'enfermement, vous avez frappé un mur. Vous avez regardé toutes les séries Netflix, fait six fois du gâteau à la banane et lu plus de livres qu'un être humain sain d'esprit. Et maintenant ? Je suis heureux que vous me posiez la question, car c'est le...

Comment préparer votre entreprise à une récession ?

La pandémie de coronavirus est toujours en cours et on ne sait toujours pas quand la vie normale pourra reprendre. Ces dernières semaines ont été difficiles pour nous tous, et beaucoup d'entre nous se sont rendus sur Internet pour chercher du soutien et des conseils...

Stay Up to Date With The Latest News & Updates

Access Premium Content

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque

Join Our Newsletter

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque

Follow Us

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque